• Bloody Mary

    "Bloody Mary, Bloody Mary, Bloody Mary"...

    Voici l'histoire d'une légende urbaine américaine, l'histoire d'un fantôme qui apparaîtrait lorsque l'on prononcerait son nom à plusieurs reprises (variable d'une version de la légende à l'autre) devant un miroir éclairé à la chandelle.

    Bloody Mary - Histoire d'une légende urbaine

    Histoires d'une légende urbaine

    Bloody Mary, autrement dit Marie la Sanglante ou la Vierge Sanglante, serait selon les versions, une mère infanticide, une femme qui a perdu son enfant et s'est suicidée, une femme morte en couches…

    D'après une autre légende, Mary était la fille du docteur Mumford. Atteinte de la diphtérie, une maladie incurable à son époque et extrêmement contagieuse, son père décida de l'enterrer vivante et de lui attacher une corde au poignet la reliant à une cloche au cas où elle se réveillerait.

    Bloody Mary - Histoire d'une légende urbaine
    Sa mère, inquiète, resta auprès d'elle, et son père comprit qu'elle mourrait de froid si elle restait dehors. Incapable de la dissuader de quitter la tombe, il lui injecta de la morphine.
    Le lendemain, le docteur alla sur la tombe de sa fille et constata que la cloche était à terre. Il s'empressa alors de déterrer le cercueil de Mary.
    Lorsqu'il l'ouvrit, il vit sa chère enfant morte les mains rouges de sang, les ongles arrachés après avoir gratté la paroi de son propre cercueil. Mary était morte de la main de son père.

    Un rituel

    Dans la tradition américaine, Bloody Marie peut être invoquée à travers un rituel.

    Pour ce faire, il faut :

    - Un miroir
    - Deux bougies
    - Une pièce sombre

    Bloody Mary - Histoire d'une légende urbaine

    Il faut ensuite placer une bougie de chaque côté du miroir, puis fixer le reflet de son visage dans le miroir. Ici, nous avons deux variantes : soit prononcer trois fois le nom de Bloody Mary, tout en fixant le miroir ; soit prononcer treize fois, en tournant sur soi-même, le nom de Bloody Mary, de plus en plus fort.

    D'après la légende urbaine, on peut aussi prononcer 

    Bloody Mary - Histoire d'une légende urbaine"Bloody Mary" trois fois et ajouter "I killed your baby" (J'ai tué ton bébé). Dans cette variante, elle apparaîtrait pour tuer l'invocateur, et annoncerait son apparition au son d'une cloche.

    Au Canada, Bloody Mary serait associée à la Sainte Vierge, et l'invocateur la provoquerait en prononçant les mots "Sainte Marie, vierge de sang".

    En Angleterre, elle serait l'invocation de Marie Tudor, ancienne reine d'Angleterre, surnommée Marie la Sanglante.

    Halloween approche, vous sentez-vous capable de tenter l'expérience ?

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :