• El Chupacabra

    Créature mythique ou animal méconnu, les témoignages se multiplient de gens qui ont rencontré le mystérieux El Chupacabra.

    Chupacabra (en espagnol « suceur de chèvres ») est une créature qui est décrite par des témoins comme ayant des yeux rouges, deux trous pour les narines, une bouche avec des crocs saillants vers le haut et vers le bas et serait couverte de poils noirs. Elle ressemble selon certains à une chauve-souris ou au prétendu extraterrestre de l'Affaire de Roswell. Elle fait partie de la culture populaire dans toute l'Amérique latine, notamment au Mexique et sur l'île de Porto Rico. L'animal se nourrirait en suçant le sang des animaux de ferme comme les chèvres ou les vaches en faisant des trous parfaitement circulaires dans le cou jusqu'au cervelet tuant l'animal en ne provoquant aucune souffrance.

    El Chupacabra

    Un animal bien étrange

    Si étonnant que cela puisse paraître, il semble qu'il existe deux types de Chupacabra.

    L'un serait d'apparence reptilienne, bipède d'environ 1m à 1.6m, et se déplacerait en faisant des bonds. D'après les témoins, il serait capable de voler, ou se déplacer à une vitesse exceptionnelle, le rendant quasi invisble.

    L'autre serait de type canidé (voir la photo ci-dessus), sans poils avec des yeux bleus très clairs. Plusieurs cadavres auraient été retrouvés, et des études menées sur les dépouilles pour percer le mystère de cet étrange animal.

    C'est en 1975 que sont officiellement reportés pour la première fois des mutilations sur du bétail à Porto-Rico. Les pauvres bêtes avaient littéralement été vidées de leur sang et présentaient des marques tels des trous, faisant ainsi penser à des blessures provoquées par un vampire, ou pour les personnes les plus rationnelles, à un culte sataniste.

    En 1992, des journaux portoricains rapportent d'autres morts d'animaux présentants le même type de blessures, eux-aussi vidés de leur sang. A cette époque, on parle du Vampire de Moca (du nom de la petite ville où les bêtes sont mortes).

    Au fil du temps, d'autres animaux sont retrouvés morts dans les même conditions, présentants eux-aussi des blessures similaires, et ce à travers toute l'Amérique du Sud et même aux Etats-Unis ou au Mexique.

    Le nom d'El Chupacabra aurait été lancé par une personnalité portoricaine, telle une plaisanterie, et reste finalement. Une légende est née.

    Légende urbaine ?

    On pourrait sourire devant l'histoire d'El Chupacabra et penser qu'il s'agit là d'une légende urbaine, promulguée par des croyances très ancrées dans les pays de l'Amérique du Sud et des journaux à sensation.

    Oui, on le pourrait...

    Cependant, en 2004, un fermier Texan piège un animal étrange qu'il décrit comme un croisement entre un rat, un chien et un kangourou.

    D'autres carcasses et apparitions ont été rapportées sans qu'une identification claire de l'animal en question n'aient pu être faite.

    El Chupacabra

    Selon des zoologistes qui auraient effectué des analyses sur les cadavres retrouvés, ceux-ci seraient des hybrides entre un coyote et un chien. Cependant, les hybrides ne sont théoriquement pas capables de se reproduire, il apparait donc étrange de voir que les apparitions se sont propagées à travers toute l'Amérique du Sud...

    Certains auraient aussi avancé la théorie de chiens errants atteints de la gale ou encore d'une manipulation génétique d'origine humaine.

    A ce jour, les théories se multiplient mais rien de concret tant pour valider les témoignages que pour les invalider.

    Quant à nous, nous restons dubitatifs. El Chupacabra semble être un animal mythique répondant à une incompréhension de populations locales face aux mutilations subies par leurs bétails, et probablement très souvent dû tout simplement à une erreur d'identification.

    Nous ne le dirons jamais assez, tout témoin, même de bonne foi, est subjectif...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :