• L'énigme de Canneto di Caronia

    C'est en 2004 que commence le calvaire des habitants du petit village de Canneto di Caronia, en Sicile.

    En effet, le village est victime d'une série d'incendie inexpliqués et détruisent des appareils électriques comme des meubles, des maisons comme des voitures.

    Canneto di Caronia - Paranormal

    Le petit village et ses 3 000 habitants se sont donc trouvés impuissants face à l'ampleur de ce phénomène qui débute en janvier 2004. Ce n'est pas moins de 180 appareils électriques qui s'enflamment de façon spontanée et sans raison apparente. Des fermetures centralisées de voiture s'activent et désactivent tous seuls, les GPS deviennent fous...

    Pensant qu'il s'agissait là d'un problème de lignes électriques ou de surtension, la compagnie d'électricité coupe le réseau qui alimente Canneto.

    Voyant que les phénomènes perduraient, une nouvelle hypothèse est élaborée : les incendies pourraient être causés par le chemin de fer qui passe à proximité.

    A la demande du maire du village, les habitants sont évacués. Les forces de l'ordre vont ainsi fouiller Canneto à la recherche d'éventuelles supercheries, mais ne découvrent rien. Alors que les habitants sont loin du village, d'autres feux se déclarent, toujours sans raison apparente.

    Canetto di Caronia - Paranormal

    Des experts de la protection civile, de l'environnement, des télécoms, et des chemins de fer sont dépêchés ainsi que deux professeurs spécialisés en électrostatique et en chimie, à la recherche d'explications.

    Des chercheurs de tous horizons accourent pour résoudre l'énigme de Canneto, mais comme leurs confrères italiens, ils ne trouvent aucune explication.

    C'est ainsi que les habitants sont évacués à plusieurs reprises, dans le but d'effectuer de nouvelles recherches, de nouvelles mesures.

    Les mois passent et les phénomènes semblent avoir disparu quand tout à coup, les habitants constatent des fuites d'eau au niveau des raccordements aux maisons, et les feux recommencent. Un habitant dira ainsi qu'un miroir de salle de bain s'est embrasé à trois reprises en 35 heures.

    Un champ entier d'aubergines adopte des couleurs étranges, rendant ainsi les légumes invendables.

    En 2005, Silvio Berlusconi créé un groupe de travail autour de ces phénomènes. Il réunit donc des experts, des carabiniers, des membres de l'armée de l'air et de la marine, des agents de la protection civile, ainsi qu'un chercheur de la NASA.

    Pendant des années, les phénomènes se multiplient et les habitants indiquent avoir observé des objets étranges dans le ciel.

    Canetto di Caronia - Paranormal

    L'enquête menée par le groupe de travail créé par Berlusconi est étendue à 309 phénomènes rapportés le long de la mer Tyrrhénienne  ainsi que dans le canal de Sicile.

    Ils rendent un rapport édifiant qui conclut : "Des technologies militaires évoluées, éventuellement d'origine non terrestres, pourraient à l'avenir exposer des populations entières à des conséquences non désirées. Les incidents de Canneto di Caronia pourraient être des tentatives d'engagement militaire entre des forces non conventionnelles ou un test non agressif visant à l'étude des comportements et des réactions dans une zone faiblement habitée choisie au hasard."

    Il semble que le petit village italien ait été la victime de phénomènes électromagnétiques artificiels, capables de générer une grande puissance concentrée. C'est ce que déclare Francesco Mantegne Venerando, coordinateur régional du comité de la protection civile et responsable du groupe de travail.

    Des capteurs ont donc été placés dans la mer, à la recherche de la source de ces phénomènes, bien que les impulsions magnétiques étant de très courtes durées, rendant là les recherches quasi-impossibles.

    Attaque extraterrestre ? Expérience militaire ? Nul ne sait à ce jour ce qui se passe aux abords de la mer Thyrrénienne...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :