• La chaise maudite de Busby

    L'histoire commence dans le North Yorkshire, près de Thirsk en Angleterre.

    Thomas Busby assassine son beau-frère en 1702, son complice pour de multiples méfaits, et ce suite à une violente dispute au cours de laquelle celui-ci s'était assis sur la chaise attitrée de Busby.

    Après avoir recueilli plusieurs témoignages incriminant Thomas Busby, la police procède à l'arrestation de celui-ci qui avoue son crime.

    Il est alors condamné à mort par pendaison. Il lui est accordé de se rendre dans une auberge pour y consommer une dernière bière. C'est là que Busby pointe son doigt vers sa chaise préférée et énonce : "Quiconque s'assoira sur ma chaise, mourra d'une mort affreuse". La malédiction était lancée.

    Il est ensuite pendu dans l'ignorance totale et personne ne prend au sérieux les paroles malveillantes de Busby.

    La fameuse auberge abritant la chaise maudite fût renommée "Busby Stoop Inn".

    La chaise maudite de Busby - Malédiction

    Plusieurs clients ont indiqué avoir apperçu le fantôme de Busby assis sur sa chaise ou à proximité. Bien évidemment, la malédiction de Busby faisait l'objet de moqueries, de paris, de défis...

    C'est ainsi que plusieurs personnes prirent leur courage à deux mains et s'installèrent sur la fameuse chaise et c'est ainsi qu'ils passèrent du statut de courageux à simplement morts, amplifiant alors la légende.

    Il est fait état de plusieurs dizaines de morts et notamment d'un ramoneur et de l'un de ses amis au 19ème siècle, qui furent retrouvés sans vie après s'être mutuellement défiés de s'assoir dans la chaise et avoir bravé la malédiction.

    Deux aviateurs de la Royal Air Force, au 20ème siècle, prirent le pari de s'assoir tour à tour dans la chaise maudite après avoir entendu l'histoire de Busby. Après s'être moqués de la malédiction et de ceux qui y accordaient du crédit, les deux pilotes prirent leur véhicule. Celui-ci percuta un arbre, laissant sans vie les deux malheureux.

    Il semble que tous ceux qui ont osé braver la malédiction sont décédés, et il seraient nombreux.

    Le propriétaire de l'auberge, refusant de prendre le risque qu'une autre personne s'assoit sur la chaise de Busby, avec les conséquences qu'on connait, a alors décidé d'en faire don au musée de Thirsk.

    Depuis lors, la chaise est accrochée à un mur, à deux mètres du sol, empêchant quiconque d'y prendre place.

    La chaise maudite de Busby - Malédictions

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :