• La forêt maudite d'Aokigahara

    Nous l'avons déjà dit, il est des lieux où l'on se sent mal à l'aise, où des forces sombres sont à l'oeuvre.

    La forêt de Aokigahara fait partie de ces lieux.

    Cette forêt est située à la base du Mont Fuji, au Japon et est étendue sur 35 kilomètres.

    Elle a été surnommée par les locaux "Jukai", soit La mer d'arbres, évoquant ainsi sa densité.

    Aokigahara, une forêt maudite - Malédiction

    Sous ses airs de vaste forêt paisible, Aokigahara est le théâtre d'étranges phénomènes.

    Outre sa superficie de 3 000 hectares, outre l'incapacité du soleil de percer sa densité, outre cette atmosphère pesante qui y règne, Aokigahara est le lieux le plus choisi par les Japonnais de la préfecture de Yamanashi pour... se suicider !

    Ainsi, 370 suicides sont enregistrés dans cette Mer d'arbres en 2005, 376 en 2006, 342 en 2007... alourdissant ainsi le passif étrange de cette forêt.

    Il semble que tous ceux qui y pénètrent ne réapparaissent jamais, seuls leurs ossements ou leurs cadavres en partie dévorés sont retrouvés.

    Aokigahara, la forêt maudite - Malédictions

    Par ailleurs, les objets tels que les boussoles ou GPS sont inutiles dans cette forêt puisqu'ils ne fonctionnent pas.

    En effet, le sol d'Aokigahara est constituté de lave, la forêt ayant recouvert une coulée de lave après l'éruption de 864. Le magnétisme dans le sol influe donc sur la boussole, la rendant obsolète.

    Quant aux GPS, ils seraient tout simplement gênés par la densité de la forêt et de son feuillage.

    Certains affirment aussi avoir vu des fantômes au sein de Jukai.

    Pour lutter contre le suicide, les autorités ont donc fait placer des panneaux le long des différents parcours de randonnée tels que "Votre vie est précieuse... pensez à ceux que vous aimez".

    Voilà qui vient s'ajouter à la liste de ce qui rend lugubre cette forêt, nous rappelant les pauvres âmes qui s'y sont perdues (au sens littéral comme au sens figuré).

    Nous devons toutefois rappeler que si en France, le paranormal n'a pas une place importante dans notre société, ce n'est pas le cas du Japon.

    Les superstitions, les arts divinatoires et les phénomènes inexplicables sont au coeur des traditions japonnaises et de leurs croyances.

    Ainsi, cette région très touchée par le suicide a probablement favorisé l'imagination de certains témoins.

    Aokigahara, une forêt maudite - Malédictions

    Nous ne pouvons cependant faire là que des suppositions, et si certes, il est impossible d'accorder du crédit aux témoignages, il n'en reste pas moins qu'Aokigahara réunit tous les ingrédients pour nous laisser croire en ses légendes.

    Sombre, dense, avec une atmosphère pesante, il est difficile d'y trouver son chemin et se prête probablement facilement aux meurtres et agressions en tous genres.

    Nous imaginons donc sans mal que des phénomènes paranormaux puisse s'y produire.

    Pour autant, il n'y a aucune preuve à ce jour de ce se passe à Aokigahara.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Août 2014 à 16:45
    Je connais déjà cette légende *v* ! Et aussi celle de Hanako-san, la femme à la bouche fondue.... XD
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :