• Le Comité Majestic 12

    Dans le monde du paranormal, et notamment de l'ufologie, il est une certitude bien ancrée dans l'esprit de chacun, à savoir : l'armée américaine, en accord avec certains membres du gouvernement, tente d'étouffer ou de décrédibiliser tout témoignage relatif aux OVNI's, et depuis quelques années les chercheurs et ufologues qui se penchent sur le sujet.

    MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie

    Pour autant, certains pays se sont intéressés de près à la question, notamment la France à travers le GEIPAN, ou les États-Unis à travers les projets SIGN, GRUDGE et BLUE BOOK (voir notre article).

    Un colis surprenant

    En 1984, Jaime Shandera effectue des recherches sur le phénomène OVNI, sujet de son prochain film. C'est dans ce contexte que Shandera reçoit un colis bien étrange, sans courrier d'accompagnement ni adresse retour : une pellicule photo.

    Shandera fait développer la pellicule et découvre alors une série de photos étonnantes : une note d'information de 8 pages du 18 novembre 1952 portant la mention TOP SECRET et adressée au Président récemment élu Dwight Eisenhower.

    Cette note fait état mentionne un groupe d'étude et fait état d'une soucoupe volante qui s'est écrasée près de  Roswell, dont l'épave doit être récupérée. Il y est, par ailleurs, indiqué que des corps extraterrestres ont été retrouvés.

    A cette note est annexée une note du Président Truman à l'attention de son ministre de la défense, James Forrestal, dans laquelle il ordonne l'exécution de l'Opération Majestic 12.

    En 1985, William Moore reçoit une carte postale anonyme de Nouvelle Zélande dans laquelle l'auteur invite à analyser certaines archives récemment déclassifiées.

    En 1987, William Moore, associé de Jaime Shandera, présente des pages dactylographiées faisant mention d'un groupe secret nommé Majestic 12, ou encore Majestic Trust, M12, MJ12, MAJI, MJ XII.

    Page 1 - MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie Page 2 - MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie Page 3 - MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie Page 4 - MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie               Page 1                         Page 2                        Page 3                       Page 4
    Page 5 - MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie Page 6 - MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie Page 7 - MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie Page 8 - MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie              Page 5                         Page 6                        Page 7                       Page 8

    Entre 1992 et 1996, Tim Cooper, ufologue, reçoit lui aussi des documents liés au MJ12. Il partage l'information avec son collègue Stanton Friedman avec qui il procède à une analyse approfondi des éléments reçus.

    Suite à cela, ils valideront tous deux l'authenticité de 2 documents d'une page chacun :

    • Le premier est une note d'information à l'attention du général Twining (membre du comité) qui décrit en détail ses activités lors d'une visite au Nouveau-Mexique en 1947. En effet, ce document fait état d'une "opération secrète [fût] lancée pour la récupération des débris aux fins d'études scientifiques". Le crash de Roswell s'est précisément produit en 1947, au Nouveau Mexique. Coïncidence ?
    • Le second est une note au Président Truman dont l'en-tête porte la référence MAJIC EO 092447 MJ-12.

    En 1994, l'écrivain scientifique et ufologue, Don Berliner, reçoit un colis anonyme contenant un manuel d'opérations spéciale du comité Majestic 12 intitulé Entités et matériel extraterrestres, récupération et traitement. Ce document est daté d'avril 1954 et contient 23 pages.

    Un comité mystérieux

    En 1947, peu après le crash de Roswell, alors que Harry S. Truman est à la tête du gouvernement américain, un comité secret est créé sous le nom de Majestic 12, dont la contraction provient du terme Majic Eyes Only, signifiant Top Secret.

    Ainsi, le document révélé par Moore fait état de 12 hauts responsables qui composent le comité MJ12, à savoir :

    Liste des membres du MJ12 - Un comité d'étude des phénomènes OVNIS - Ufologie

    1. Roscoe H. Hillenkoetter - Amiral
    2. Vannevar Bush - Docteur et chercheur au MIT
    3. James Forrestal - Secrétaire d'état à la marine des Etats-Unis
    4. Nothan Twining - Général
    5. Hoyt S. Vanderberg - Général
    6. Detlev Bronk - Docteur en physique et physiologie
    7. Jérôme Hunsaker - Docteur en aéronautique
    8. Sidney W. Souers - Amiral
    9. Gordon Gray - Conseiller à la sécurité nationale
    10. Donald Menzel - Docteur en astrophysique et astronome
    11. Robert M. Montague - Général
    12. Lloyd V. Berkner - Docteur en physique et électronique

    Le but de ce groupe d'étude est d'en apprendre davantage sur les phénomènes de type OVNI, d'étudier, d'analyser, et de développer des technologies similaires en utilisant la rétro-ingénierie et la rétro-conception. Enfin, l'un des buts principaux du comité Majestic 12 est de maintenir le secret concernant les OVNI's et l'existence des extra-terrestres par tous les moyens possibles.

    Info ou intox ?

    Le 15/09/1988, la police fédérale et de contre-espionnage ouvre une enquête au motif que des documents dits top secrets seraient en possession de personnes non-accréditées.

    Le 30/11/1988, le bureau des investigations spéciales de l'US Airforce conclu que ces documents sont des faux.

    Il en est de même concernant le manuel d'opération du comité MJ12 qui sera invalidé par les autorités.

    Pour autant, le sujet fait débat au sein de la communauté ufologique.

    Le problème majeur reste l'impossibilité de valider l'authenticité de tous les documents reçus du fait que le support n'est pas l'original mais une pellicule photo.

     

    Si on ne peut avoir aucune certitude quant à l'authenticité des documents, il n'en reste pas moins que ceux-ci soulèvent des questions.

    Qui a envoyé ces pellicules ?

    S'il s'agit réellement de faux, pourquoi ?

    S'agit-il de vrais documents et de vraie désinformation ?

    Nous n'avons bien évidemment pas de réponse ferme. Nous ne pouvons nous baser que sur ce que nous avons déjà constaté, à savoir que le gouvernement américain a toujours essayé de cacher les phénomènes de type OVNI.

    Il y a, d'ailleurs, depuis quelques années, une modification de la communication autour de ces phénomènes. En effet, devant l'afflux de témoignage, et l'incrédulité d'une partie de la population mondiale (toujours grandissante), il ne s'agit plus de nier la réalité des observations, mais de la décrédibiliser.

    Nous conclurons cet article sur le constat du rapport COMETA (disponible au format PDF ici) :

    "Les conclusions rédigées par Condon (R.A.M. conclusions du rapport Blue Book), en contradiction avec le corps du rapport, ont été très contestées ; selon lui, le phénomène OVNI ne présente pas de menace pour la sécurité américaine, et ne montre pas d'indice d'une origine extraterrestre. Il ne présente pas d'intérêt scientifique. Toute recherche officielle ouverte a donc été stoppée ; mais l'on sait, grâce à la loi sur la liberté d'information, que les recherches se sont poursuivies très discrètement dans l'US Airforce et différentes agences gouvernementales."

    "Il est possible que les Etats-Unis en sachent beaucoup plus que nous, et qu'ils aient effectivement récupéré une épave (à Roswell ?), voire des cadavres. Leur politique de secret, voire de désinformation, sur les OVNI peut avoir diverses causes, mais la plus importante est probablement leur désir de conserver pour eux le bénéfice technologique des recherches sur le sujet."

    "L'hypothèse extraterrestre est de loin la meilleure hypothèse scientifique ; elle n'est certes pas prouvée de façon catégorique, mais il existe en sa faveur de fortes présomptions, et si elle est exacte, elle est grosse de conséquences."

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :