• Les détecteurs E.M.F.

    Depuis quelques années, les groupes d'investigations en paranormal fleurissent, que ce soit sur la toile ou à la télévision.

    Ainsi, nous avons découvert au fil des enquêtes les joujoux préférés des enquêteurs.

    Mel, K2, POD, etc, mais qu'est-ce qui se cache derrière ces termes mystérieux que l'on pourrait croire tout droit sortis d'un film de science-fiction ?

    Certains de ces appareils sont des détecteurs E. M. F. (ElectroMagnetic Field), soit des détecteurs/lecteurs de champs électromagnétiques, qui mesurent et enregistrent les variations du champs électromagnétique.

    Mais quelle est leur utilité dans le cadre d'investigations paranormales ?

    D'après la théorie, avancée par tous les chasseurs de fantômes quels qu'ils soient, il semblerait que les entités pourraient modifier les champs électromagnétiques. Il s'agirait donc là d'enregistrer la potentielle présence d'une ou plusieurs entités et/ou de faire le lien entre des ressentis, des expériences étranges, des témoignages, et les données enregistrées.

    Il est à noter que malgré de longues recherches, nous n'avons pu trouver aucune information sur le bien fondé de cette théorie. Aucune étude, aucune recherche, aucune information sur l'identité de l'auteur de cette théorie...

    Comment être sûrs que tous ces appareils ne sont pas sous l'influence de leur propre environnement ?

    Ces petits gadgets, aussi mystérieux soient-ils, sont aussi très sensibles. Un mauvais paramétrage, un mauvais étalonnage, et voilà que toutes les données seront totalement erronées. A ne pas mettre entre les mains du premier amateur venu, donc...

    Nous devons souligner que les équipes d'investigations en paranormal ne mesurent pas les champs électromagnétiques comme tels, mais essentiellement les variations.

    Pour notre part, n'ayant jamais eu de lecteurs E.M.F en mains, nous ne pouvons valider la dite théorie, mais si nous partons du principe qu'une entité peut chercher à se manifester à travers des appareils électroniques, il est possible que ce soit un moyen parmi tant d'autres de montrer leur présence.

    Caractéristiques

    Le K2

    K2 - Outil de ghosthunter - Paranormal

    Le K2 est un petit outil de la société K-II Enterprise, basée aux Etats-Unis. Ce petit gadget a été mis en avant par les investigateurs de l'émission Ghost Hunter, il y a de ça quelques années.

    Sa simplicité d'utilisation et de lecture en font l'outil de base des chasseurs de fantômes. Il présente 5 diodes de couleurs différentes, qui s'éclairent en fonction de l'amplitude du champ électromagnétique mesuré. En clair, diode verte : flux léger ; diode rouge : flux important.

    Le M E L

    MEL - Outil de ghosthunter - Paranormal

    Le MEL quant à lui est un outil qui dispose de plusieurs gadgets. Oui, oui, il s'agit là du couteau suisse des investigations paranormales.

    Dans la version "basique", il dispose d'un lecteur de champs électromagnétique et d'un thermomètre, mais certains modèles proposent d'autres options telles qu'une fonction lampe de poche, laser, etc.

    Gary Galka, l'inventeur du MEL, est un ingénieur qui s'est toujours plus ou moins intéressé au monde du paranormal. Il se lance dans l'aventure et créé le MEL-8704R suite au décès dans un accident de voiture de sa fille Mélissa ; MEL pour Mélissa, 87 pour 1987, année de naissance de sa fille, 04 pour 2004, année de sa disparition. Son but est bien évidemment de mettre au point un appareil qui lui permettrait d'entrer en communication avec Mélissa.

    Le REM-POD

    REM POD - Outil de ghosthunter - Paranormal

    Le REM-POD détecte les anomalies électromagnétiques dans son environnement proche. Il émet alors une alarme et s'éclaire.

    Vous l'aurez compris, l'utilité de ces outils n'est pas clairement démontrée en ce sens que ces appareils peuvent nettement être influencés par des sources naturelles. La cause n'est pas nécessairement paranormale.

    Pour autant, nous admettons l'idée qu'une entité souhaitant se manifester pourrait volontairement faire fluctuer les détecteurs E.M.F. dans le but de montrer sa présence ou de se communiquer.

    Les enquêteurs devront donc être vigilents et écarter toute explication naturelle avant de pouvoir émettre une hypothèse paranormale.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :