• Robert la poupée hantée

    En 1906, Robert Eugène Otto reçoit une poupée qu'il prénomme Robert. Celle-ci lui est offerte par un serviteur africain de la famille qui pratique le vaudou et la magie noire.

    Ce cadeau s'avèrera ensuite être un cadeau empoisonné...

    Robert la poupée hantée - Paranormal
    La poupée du Diable

    Robert Eugène Otto était un peintre et un auteur.

    Lors de son enfance, il se voit offrir une étrange poupée par l'un des serviteurs de la famille. Constituée de paille, habillée de guenilles, la poupée n'a pas fière allure. Cependant, malgré son aspect étrange, le jeune garçon s'y attache et lui attribue le prénom de Robert.

    Au fur et à mesure que le temps passe, l'enfant joue avec sa poupée et des phénomènes étranges se produisent.

    Les parents de Robert commencent à s'interroger lorsqu'ils constatent que leur fils a un réel dialogue avec sa poupée. "Quoi de plus normal ?" me direz-vous ; sauf que le jeune garçon semblait muer de voix pour emprunter le timbre d'un adulte lorsqu'il simulait les réponses de sa poupée.

    Plus tard, les parents de Robert entendent un vacarme sans nom provenir de la chambre de leur fils. Inquiets, ils se précipitent dans la pièce. C'est là qu'ils découvrent leur fils qui pointe sa poupée du doigt alors que la pièce a littéralement été saccagée. Meubles renversés, la chambre semble avoir été traversée par une tornade. L'enfant accuse alors sa poupée.

    Des voisins témoigneront même avoir remarqué à plusieurs reprises la poupée regardant par la fenêtre à divers endroits de la maison, alors que la famille était sortie.

    M. et Mme Otto ont eux aussi remarqué des déplacements étranges de la poupée. Ils jureront d'ailleurs que celle-ci émettait d'étranges rires, et l'avoir vue courir d'une pièce à l'autre. De quoi donner froid dans le dos.

    Des témoins auraient aussi constaté un changement dans l'expression de la poupée sous leurs yeux terrifiés. Un plombier aurait d'ailleurs pris ses jambes à son cou, laissant ses outils derrière lui, après avoir vu la poupée se déplacer toute seule et avoir entendu des voix étranges et des rires, provenant du jouet.

    Robert, la poupée hantée - Paranormal 

    Les années passent

    La famille Otto décident, devant la multitude de phénomènes étranges liés à la poupée, de la placer dans le grenier, dans l'espoir que le calme revienne.

    Les années passent, Robert se marie et ses parents décèdent. Il hérite alors de la maison de son enfance. Suite à l'emménagement du couple, Robert annonce à son épouse qu'il souhaite que sa poupée ait sa propre chambre. Lubie ou manipulation maléfique ?

    Un jour, il annonce à sa femme que la poupée ne se plaît pas dans sa chambre car celle-ci n'a pas assez de fenêtres qui donnent sur la rue.

    Après le décès de Robert en 1974, sa femme place la poupée dans le grenier.

    La maison sera ensuite vendue, et les nouveaux propriétaires ainsi que leur jeune fille âgée de 10 ans, découvrent la poupée. La petite fille s'y attache immédiatement et joue avec. Au fur et à mesure du temps, la petite fille se plaint que sa poupée l'attaque dans la nuit et se déplace toute seule.

    D'autres propriétaires se plaindront eux-aussi du caractère maléfique du jouet.

    La poupée est aujourd'hui exposée au Fort East Martello Museum où la légende veut que chacun se prête à un rituel avant de prendre une photo : il faut en demander l'autorisation à Robert. Si quelqu'un le prend en photo malgré son désaccord (signifié par un mouvement de tête horizontal), celui-ci et sa famille subiront une malédiction.

    Robert la poupée hantée - Paranormal

    Il semble que cette poupée ait été offert à Robert par vengeance, le serviteur africain étant mécontant de la façon dont il était traité.

    Selon certains, la poupée aurait été offerte par une servante tahitienne, pour d'autre, par sa gardienne d'origine bahaméenne. Dans tous les cas, il s'agissait clairement d'un cadeau empoisonné...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :