• Superstitions de fin d'année

    Noël approche à  grand pas ainsi que la fin de l'année et toutes les superstitions qui vont avec.

    Il est assez étonnant de voir à quel point les fêtes sont associées à des rituels, des symboles, des traditions qui perdurent depuis la nuit des temps.

    Les décorations de Noël

    Que ce soit le sapin ou la crèche, toutes les décorations que nous utilisons pour Noël sont des références religieuses.

    Surperstitions de fin d'année

    En effet, le sapin représente l'arbre de vie, la famille et nous le décorons de boules, évoquant la pomme croquée par Adam, et de guirlandes, qui rappellent le serpent.

    A la période de Noël, nous aimons aussi particulièrement allumer la cheminée. Il s'agit là encore d'une symbolique assez forte de la famille qui se réunit, autour du feu.

    Surperstitions de fin d'année

    La couronne de l'Avent, quant à elle, représente la vie et la lumière. Les quatre bougies sont symboliques du salut, à savoir : une bougie pour le pardon, avec Adam et Eve, une bougie pour la foi, avec Abraham, une bougie pour la joie, avec David et une bougie pour la paix et la justice, avec les prophètes.

    D'ailleurs, le saviez-vous, le houx et le gui étaient à l'origine utilisés par les celtes pour le solstice d'hiver. Le gui représentait la vie, alors que le houx protégeait des esprits maléfiques.

    La bûche de Noël représente en réalité la bûche qui était brûlée dans la cheminée pour éloigner le mauvais oeil. Cette tradition est née au Royaume-Uni, pour le solstice d'hiver.

    Il n'est cependant pas nécessaire de rappeler la symbolique de la crèche qui est suffisamment parlante puisque elle représente la naissance de Jésus dans son étable.

    Jours de fête

    La tradition veut que pour les deux réveillons, et plus particulièrement pour le 31 décembre, nous revêtions nos plus beaux habits. D'ailleurs, on dit "se mettre sur son 31".

    Pourtant, il est des traditions un peu moins connues, notamment chez la gente masculine, comme le fait que les dames doivent porter des sous-vêtements rouges, cela attirerait l'argent.

    Par ailleurs, si vous trouvez un noisettier la nuit de Noël, observez le bien, vous pourriez bien y voir pousser un rameau d'or. La légende veut que ce rameau soit coupé avant que retentisse le dernier coup de minuit. Si vous réussissez, vous serez riche à vie, par contre, si vous échouez, la mort viendra vous chercher.

    Lorsque les 12 coups de minuit sonnent, la tradition veut que nous laissions toutes portes ouvertes pour que les morts puissent s'en aller, faute de quoi ils hanteraient les lieux pour y apporter malheur et désolation.

    Surperstitions de fin d'année

    Il est coutûme dans certaines régions et notamment en Belgique, de se frotter derrière les oreilles avec du champagne tout en faisant un voeu.

    Surperstitions de fin d'année

    Et n'oublions pas le fameux baiser sous le gui. Attention, ne vous trompez pas en prenant une branche de houx. Le gui est blanc, contrairement au houx qui est rouge.

    Sachez que vous pouvez échanger un baiser d'amitié comme un baiser d'amour, dans un cas comme dans l'autre, la coutûme veut que cela apporte bonheur et longue vie.

    Après la fête

    Il est fréquent que le 1er janvier soit synonyme de grand ménage, pour ceux qui sont en état de le faire évidemment.

    Sachez cependant, que selon la croyance chinoise, le malheur s'abattrait sur quiconque se saisirai d'un balai. Voilà qui va ravir ces messieurs !

    Si certaines traditions sont peu connues, d'autres en revenche sont tenaces.

    Vous le savez, la période des fêtes de Noël, c'est le moment où nous donnons leurs étrennes aux facteurs, pompiers et parfois aux enfants.

    Mais après les fêtes, nous envoyons tous des cartes de voeux. D'ailleurs, la tradition nous oblige à le faire avant le 31 janvier sans quoi cela nous porterait malheur.

    Ce qui apparaît comme une corvée pour certains, est aussi une occasion de rappeler à vos proches combien vous les aimez.

     

    S'il n'y a qu'une chose à retenir, c'est que les fêtes, malgré leurs origines religieuses et superstitieuses, sont des moments privilégiés à partager avec ceux que nous aimons.

    Nous avons envie de faire plaisir, nous avons le coeur léger, nous sommes entourés de la chaleur de ces fêtes. Qui n'est pas rentré chez lui fatigué, et a retrouvé le sourire en voyant son "chez-lui" décoré ?

    C'est ça la magie de Noël, ce moment où nous retombons tous en enfance, et où on est plus câlins que les Bisounours.

    Et c'est ainsi que nous démarrons une nouvelle année, dans l'amour et la joie, et c'est là le plus beau...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :